Mon panier
Fermer l'alternative
Expédition offerte dès 60€ d'achat 📦 Expédition offerte dès 60€ d'achat 📦

Ces gestes beauté piqués aux dermatologues

Flèche fine gauche Flèche fine droite
Ces gestes beauté piqués aux dermatologues

Ces gestes beauté piqués aux dermatologues

En tant que fille de dermatologue, j’ai eu la chance de bénéficier de l’expertise de ma mère pour ma peau. J’ai pu en profiter quotidiennement et je me suis rendue compte que beaucoup de personnes ne maîtrisaient pas ces gestes simples et pourtant essentiels. C’est normal car ils sont peu expliqués: on ne sait pas forcément pourquoi on doit se nettoyer le visage ou encore ce que l’on peut attendre de ces routines. C’est pourquoi j’avais à cœur de transmettre à mon tour ces gestuelles et les enseignements que j’en avais tirés. Aujourd'hui, je vous partage quelques astuces piquées aux dermatos pour mettre fin aux idées reçues: prenez note! 

 

Idée reçue #1: plus on se lave les cheveux, plus ils graissent rapidement

Comme tout le monde, vous avez vous aussi été bercé.e de la douce illusion qu'arrêter de vous shampouiner allait miraculeusement résoudre votre problème de cheveux gras et vous permettre d'espacer les lavages ? 

Malheureusement, contrairement aux idées reçues, espacer les shampoings n’est pas la bonne solution!

Au contraire, il est préférable de se laver les cheveux quand on en a besoin, tout simplement! Pourquoi ? Tout comme la peau, le cuir chevelu produit du sébum, qui a une action bénéfique car il participe à la formation du film hydrolipidique. Mais ce sébum lorsqu'il est présent en trop grande quantité provoque un déséquilibre: des micro-organismes se développent, et provoquent des désagréments comme des pellicules ou encore des démangeaisons car ils deviennent plus nombreux que les bonnes bactéries naturellement présentes. Conséquence? soit on se gratte et on active la production de sébum, soit on arrête de se laver les cheveux et on active la production de sébum. En clair: on entre dans un cercle vicieux de production de sébum qui n'est en rien bénéfique pour nos cheveux...

Et donc la cure de sébum: bonne ou mauvaise idée ? Pour le savoir, c’est par ici.

 

Idée reçue #2: je n'ai pas besoin de nettoyer ma peau tous les jours

Si! Même si vous ne vous maquillez pas, vivez à la campagne ou ne mettez pas de crème solaire, on ne le répètera jamais assez: une belle peau est avant tout une peau propre, et non, la nettoyer avec de l'eau n'est pas suffisant. Nettoyer sa peau est l’étape indispensable d’une routine de soin efficace. Pourquoi ? Afin de débarrasser l'épiderme des impuretés accumulées au cours de la journée (particules de pollution, poussières, allergènes, bactéries, sébum, tabac, sueur, produits cosmétiques, maquillage, etc...). Nous vous recommandons de vous laver le visage une à deux fois par jour, matin et/ou soir. Attention néanmoins à bien choisir ses produits et à ne pas décaper sa peau avec des gestuelles trop abrasives qui auront l'effet inverse: cela peut détériorer le film hydrolipidique et engendrer une déshydratation, de la sécheresse cutanée et d’autres problèmes de peau.

Comment bien nettoyer la peau de votre visage? La réponse dans cet article.

Idée reçue #3: boire plus d'eau permet d’hydrater la peau

Il est essentiel d'hydrater sa peau pour qu'elle puisse assurer son rôle principal: celui de nous protéger contre les agressions extérieures. Mais contrairement aux idées reçues, boire plus ne permet pas d’hydrater la peau. En effet, apporter plus d'eau que nécessaire à votre organisme n'aura aucun effet sur votre peau car le surplus sera tout simplement éliminé par les reins. On boit quand on a soif, en quantité suffisante entre 1,5 et 2,5 L d'eau par jour pour permettre à l'organisme de bien fonctionner - 80% de cette eau est apportée par la boisson, et 20% restant par l'alimentation. 

Le Dr Haidar, vous livre ses conseils pour une bonne hydratation.

 

Idée reçue #4: plus l'indice de ma crème solaire est élevé, moins j'ai besoin d'en appliquer souvent

C'est faux. La quantité de produits solaires que l’on applique est souvent insuffisante car il faudrait en appliquer 2mg/cm2 de peau pour avoir l’indice de protection inscrit sur l’emballage. Pas pratique, et surtout pas vraiment possible, on le sait ! C’est pourquoi même si vous optez pour une protection solaire d’indice 50, il faudra renouveler régulièrement l’application, surtout après chaque baignade si vous êtes à la mer. On veille aussi à bien protéger tout le corps, même les petites zones que l’on a tendance à oublier comme les oreilles, les lèvres mais aussi les pieds et les mains.

Comment bien choisir sa crème solaire ? la réponse du Dr Nadine Pomarède ici.

Idée reçue #5: les fruits et légumes crus ont de meilleures valeurs nutritionnelles

Vrai et faux. Pour illustrer ce propos, on a choisi LE fruit de l'été par excellence: la tomate!

Les tomates contiennent un pigment rouge issu de la famille des caroténoïdes que l'on appelle le lycopène. Ce puissant antioxydant possède de nombreux bienfaits pour la peau et permet de retarder le vieillissement prématuré de la peau.

Dans une tomate non cuite, le lycopène se trouve sous une forme spécifique, moins assimilable par l’organisme. Après 30 minutes de cuisson, le lycopène se transforme en molécule active mieux absorbée par le corps. Le lycopène étant liposoluble, sa combinaison avec l’huile d’olive en augmente encore plus l’absorption. C'est pourquoi les tomates à la provençale ou la sauce tomate – y compris en conserve – sont meilleures pour la peau que les tomates crues. Cet été, cuisinez vos tomates avec de l'huile d'olive (riche en oméga 3 de surcroît!) car le lycopène passe mieux la barrière de l'intestin en présence d'un corps gras.

Pour d’autres conseils alimentaires du Dr Nadine Pomarède, c’est juste ici.