Mon panier
Fermer l'alternative
DÉCOUVREZ NOTRE NOUVELLE GAMME - SORTIE OCTOBRE 2021 DÉCOUVREZ NOTRE NOUVELLE GAMME - SORTIE OCTOBRE 2021
Panier

Comment bien choisir sa crème solaire? Nos questions à une dermatologue, Nadine Pomarède

Flèche fine gauche Flèche fine droite
Comment bien choisir sa crème solaire? Nos questions à une dermatologue, Nadine Pomarède

Le soleil, on adore ça, mais attention à ne pas en abuser. Nadine Pomarède est dermatologue à Paris et on vous prévient: le soleil est un sujet qu'elle connait bien!  Elle a accepté de répondre à nos nombreuses questions et nous donne ses conseils pour bien choisir sa crème solaire cet été. Bonne lecture!

Jeste: Doit-on appliquer une crème solaire ou une protection même si l'on reste en ville? 

Nadine Pomarède: Que l’on parte en vacances ou que l’on reste en ville, appliquer une crème solaire est indispensable dès lors que le soleil se met à chauffer, les rayons UV sont dangereux pour notre peau.

Jeste: En d'autres termes, il est essentiel de bien se protéger du soleil. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi? 

Nadine Pomarède: On ne le répétera jamais assez : le soleil est l’ennemi numéro 1 de notre peau ! Malgré le plaisir qu’il nous procure et ses nombreux bienfaits (il dope notre moral et représente notre principale source de vitamine D), le soleil est une menace dont il faut se protéger quotidiennement en été. D’un point de vue esthétique, il provoque le vieillissement prématuré de la peau (rides, taches, épaississement ou amincissement de la peau). Mais il peut surtout être responsable de cancers de la peau dont certaines formes peuvent être graves comme les de mélanomes,. N’oublions pas non plus les dommages que le soleil peut provoquer sur nos yeux. S’exposer au soleil sans porter de lunettes de qualité favorise l’apparition de nombreux troubles comme l’ophtalmie (autrement appelé « coup de soleil » de l’oeil) mais aussi la cataracte ou les dégénérescences de la rétine.

Jeste: Sommes-nous tous égaux face au soleil? 

Nadine Pomarède: Oui et non: s'il est nécessaire de se protéger,  certaines personnes doivent être encore plus prudentes que d’autres. C’est le cas des peaux claires ou très claires, des personnes présentant beaucoup de grains de beauté (plus de 50) et les personnes ayant des antécédents familiaux de mélanome. Il est conseillé à toutes ces personnes de faire régulièrement examiner leur peau par un.e dermatologue.

Jeste: En clair, mettre une protection solaire efficace est un geste essentiel de l'été. 

Nadine Pomarède: La réponse est oui! Vous l’aurez  compris : quelle que soit votre activité, que vous profitiez du soleil sur votre balcon, à la terrasse d’un café, à la plage, à la montagne ou tout simplement lorsque vous sortez vous promener, il est très important d’appliquer un produit solaire sur toutes les parties du corps découvertes, et de porter des lunettes de soleil certifiées aux normes CE.  

Jeste: Et donc question: comment alors bien choisir sa crème solaire? Quelles sont les bonnes pratiques? 

Nadine Pomarède: Tout d'abord, on va choisir sa crème solaire en fonction de l'indice UV. L’indice UV détermine l’importance du rayonnement UV en fonction du lieu. On choisit un produit solaire avec un SPF (Sun Protector Factor) adapté à la dangerosité de l’indice UV (échelle de 1 à 11+). L'indice UV est généralement disponible sur les applications météo de vos smartphones. Selon son phototype, on adapte sa protection: les peaux claires (phototype 1 ou 2) devront par exemple porter un SPF 30 dès que l'indice est supérieur à 2, puis passer à du 50+ quand l'indice dépasse 5. Pour les peaux foncées, pas question de faire l'impasse: le SPF peut être plus faible. Selon que vous passiez vos vacances sous les tropiques ou en ville, mon conseil est d'adapter le SPF de votre produit solaire.

Si l'on est à la mer (ou à la piscine), on ré-applique sa crème solaire après chaque baignade. Si la plupart des produits solaires sont résistants à l'eau, sachez que le bain de mer mais aussi la sudation et surtout le séchage éliminent une partie du produit solaire.

En termes de texture: on va la choisir selon son type de peau. On conseille généralement aux peaux mixtes à grasses, ou avec des imperfections, d’utiliser des textures fluides et légères comme les sprays, brumes ou émulsions légères. Les peaux mixtes ou ayant tendance aux imperfections choisissent des protections de gammes spécifiquement formulées pour elles. La galénique d’un produit solaire n’a pas d’influence sur son efficacité. Ce qui compte c’est le SPF, qu’importe qu’il s’agisse d’une crème ou d’un spray. 

Si l'on porte un tatouage: on le protège! Un tatouage peut gonfler, rougir ou devenir douloureux lors d’une exposition solaire. À noter : les pigments rouges sont les plus réactifs au soleil. Il existe des crèmes solaires en stick SPF 50 + spécialement développées pour les zones sensibles comme les cicatrices ou les tatouages. Comme les crèmes solaires, il faut renouveler leur application toutes les deux heures et après chaque baignade sur une peau sèche. Il est déconseillé de se faire tatouer en été, mieux vaut attendre la saison hivernale pour prendre le moins de risques possible et éviter une mauvaise cicatrisation.

Jeste: Quand doit-on réappliquer sa crème solaire? 

Nadine Pomarède: La fameuse règle des deux heures! La quantité de produit solaire que l’on applique est souvent insuffisante. Il faudrait en appliquer 2mg/cm2 de peau pour avoir l’indice de protection inscrit sur l’emballage. On renouvelle donc l’application toutes les deux heures et après chaque baignade. On veille aussi à bien protéger tout le corps, même les petites zones que l’on a tendance à zapper comme les oreilles, les lèvres mais aussi les pieds et les mains. Même si vous utilisez un SPF 50+, cela ne change rien. Le produit solaire doit être ré-appliqué régulièrement pendant toute la période d’exposition et après chaque baignade.

Jeste: On a toujours un tube de crème solaire qui traine d'une année sur l'autre: peut-on l'utiliser? 

Nadine Pomarède: La durée de vie moyenne d’une crème solaire est de 6 à 12 mois. Comme pour de nombreux produits cosmétiques, elle est souvent directement indiquée à l’arrière de votre crème. Si vous n’avez pas encore atteint la date de péremption, sachez tout de même que les conditions de conservation doivent avoir été respectées. C’est à dire que votre crème solaire ne doit pas avoir été exposée trop longtemps au soleil. Elle ne doit pas non plus avoir pris l’eau ou être incrustée de sable. En cas de de doute, mieux vaut en acheter une nouvelle.

Jeste: Peut-on utiliser la même crème solaire pour ses enfants et pour soi?

Nadine Pomarède: La réponse est non: les enfants et adolescents ont besoin d’être protégés par un produit solaire adapté à leur peau très sensible. Les coups de soleil et les expositions répétées pendant l’enfance augmentent le risque de cancers cutanés à l’âge adulte. Leurs yeux ont également besoin d’être particulièrement bien protégés contre les UV. Rappelons que les plus petits ne doivent pas être exposés au soleil avant l’âge de 3 ans. 

Jeste: Jeste, c'est l'ambition de transformer les gestes du quotidien, alors on est bien obligés de vous poser cette dernière question: le geste protection solaire de demain, quel est-il? 

Les UV sont cancérogènes pour la peau. Les produits solaires actuels sont souvent mal utilisés : pas assez de produit appliqué, leur renouvellement obligatoire si l’on veut avoir une protection dans la durée, produits souvent peu agréables pour une utilisation en ville. 

 Le produit solaire de demain devra protéger notre peau du rayonnement solaire mais aussi préserver notre environnement.  

La solution ne serait-elle pas d’améliorer la résistance de notre peau aux UV par voie interne ? Une sorte de super complément alimentaire sans effets secondaires indésirable ? Qui permettrait une fabrication d'une mélanine protectrice même les peaux plus sensibles, en fonction de l’intensité de l’exposition solaire.  

 

 

 

Laisser un commentaire