Mon panier
Fermer l'alternative
L'équipe est partie se ressourcer! reprise des expéditions dès le 16 août 📦 L'équipe est partie se ressourcer! reprise des expéditions dès le 16 août 📦

Fruits aqueux : comment les consommer ?

|
|
|
|
Fruits aqueux : comment les consommer ?

Fruits aqueux : comment les consommer ?

Vous l'ignoriez peut-être mais il existe bel et bien aussi plusieurs familles de fruits aux qualités nutritionnelles bien différentes : les fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes, cajous...), les fruits amylacés (bananes et châtaignes) et les fruits aqueux ! L’été est la saison où l’on en retrouve le plus: fraises, pastèques, melons, tomates… Ce sont, comme leur nom l'indique, des fruits qui contiennent jusqu'à 90% d'eau.

Ils constituent une catégorie à eux seuls et doivent être mis à part des autres fruits car leur composition est particulière: de l'eau donc, des fibres dites cellulosiques, des pectines (grâce aux pépins), évidemment des minéraux et vitamines, des polyphénols anti-oxydants, des sucres simples ainsi que des acides organiques et des esters - c'est notamment ce qui donne leur goût aux fruits.


Les fruits aqueux ont de nombreux bienfaits pour l’organisme, mais de par leur composition, il est essentiel de savoir comment les consommer. En effet, les fruits aqueux ne conviennent pas à tout le monde, et ne sont pas forcément faits pour être dégustés à toute heure selon son métabolisme. Pour vous éclairer sur le sujet, on a mené l’enquête auprès de Mélissa Parain, naturopathe et fondatrice de Kiss Lab.



Les fruits aqueux : puis-je en consommer ?

Les fruits aqueux apportent des vitamines, fibres, minéraux, essentiels au bon fonctionnement de notre organisme.  Ils nous apportent aussi différentes typologies d'acides: citrique, tartrique, malique notamment. Pour être bien digérés par le corps, ces acides sont oxydés en gaz carbonique et en eau. Mais comme le signale Mélissa, ce processus d'oxydation ne se déroule pas toujours bien: c'est ce qui explique que certaines personnes peuvent être ballonnées après avoir mangé de la pastèque ou du melon par exemple.

On dit bien certaines car ce n’est pas le cas pour tout le monde ? En règle générale, les personnes minces, nerveuses, frileuses, insomniaques, au teint pâle, ont plus de mal à digérer les fruits aqueux.

Pour savoir si c’est votre cas, posez-vous les questions suivantes: est-ce qu’après avoir mangé des fruits aqueux, j’ai froid ? Est-ce que je suis fatigué.e ? Si la réponse est oui, alors consommez les plutôt cuits ou secs.

 

Les fruits aqueux : quand les consommer ?

Les fruits aqueux crus devraient être consommés seuls, ou en dehors des repas.

Donc même si l'envie s'en fait sentir, il vaut mieux éviter de consommer les fruits aqueux crus en dessert. Cuits, en compote ou en tarte pourquoi pas ! Consommés en fin de repas, les fruits restent bloqués au niveau de l’estomac avant de pouvoir atteindre l’intestin grêle, en attendant que les autres aliments soient digérés. Pendant ce temps-là, ils fermentent (parfois pendant 7 heures si l'on a mangé des protéines ou des sucres complexes pendant son repas), et se transforment en alcool. Les bénéfices sont alors moindres car on perdra les nutriments et on gagnera en inconfort digestif...


Quelle quantité de fruits aqueux consommer ?

La quantité de fruits frais ne doit pas dépasser 100g l'hiver et 150- 200g  l'été. Chaque corps est unique, il faut adapter votre alimentation selon vos sensations. Mais toujours garder à l’esprit que la modération est de rigueur  ! Rien n'est bon dans l'excès. N'abusez donc pas des fruits mais ne les oubliez pas pour autant. Variez les plaisirs !

NEWSLETTER

Pour recevoir directement une actualité clean et vérifiée, c'est ici