Mon panier
Fermer l'alternative
DÉCOUVREZ NOTRE NOUVELLE GAMME - SORTIE OCTOBRE 2021 DÉCOUVREZ NOTRE NOUVELLE GAMME - SORTIE OCTOBRE 2021
Panier

LE POUVOIR DU MICROBIOME CUTANÉ

Flèche fine gauche Flèche fine droite
LE POUVOIR DU MICROBIOME CUTANÉ

Le microbiome est défini comme l'ensemble des micro organismes qui vivent dans notre organisme et sur notre corps.

Parler du microbiome et du microbiote revient donc à parler de nos... bactéries!

Pour commencer, connaissez-vous vraiment leur histoire? Les bactéries sont apparues il y a 3,8 milliards d’années et sont restées les seuls êtres vivants pendant 2 milliards d’années.  Elles ont colonisé l’ensemble de la planète, y compris les organismes vivants et représentent la biomasse la plus importante sur notre Planète.

Tellement présentes autour de nous, comment imaginer un seul instant qu'elles ne soient pas présentes dans et sur notre organisme? 

Vous avez vu juste: nous sommes bel et protégés par une armure invisible, constituée de micro-organismes et majoritairement, des bactéries. Ces bactéries vivent à la fois sur notre corps - sur notre peau - mais aussi, vous le savez, à l'intérieur de ce dernier. Les bactéries représentent 1,5 kg pour un individu de 75kgs et représentent entre 1 et 10 fois le nombre de nos propres cellules humaines.

Chaque région possède un écosystème qui lui est propre: ce ce que l'on appelle alors le microbiote.

Quel est le rôle du microbiome? 

On compare souvent le microbiome à une forêt amazonienne personnelle: à juste titre! Le microbiome contient une diversité d'espèces connues et d'autres, encore très nombreuses, qui restent à découvrir; il permet aussi à notre corps de fonctionner. 

On peut comprendre cela grâce à une nouvelle comparaison: le microbiome peut être assimilé à un village, avec des bactéries qui collaborent entre elles, qui travaillent les unes avec les autres, pour assurer le bon fonctionnement de la collectivité - comprendre: le maintien en bonne santé de l'individu qui est leur hôte. 

Pour communiquer entre elles, les bactéries utilisent un véritable langage, sorte d’espéranto bactérien. On a découvert qu'il était possible d'interférer sur la communication bactérienne avec des composés chimiques simples maitrisant l’esperanto bactérien.

Mais si on vous parle du microbiome, c'est parce que son rôle est clé dans la santé et dans l'immunité de chacun d'entre nous!

L'importance de l'équilibre du microbiome cutané 

La peau est le plus vaste organe du corps humain, et surtout: c'est notre interface directe avec l'extérieur. En effet, contrairement aux autres populations bactériennes, les différents microbiotes qui vivent sur notre peau présentent la particularité d'être en contact direct avec le monde extérieur.

Il est donc essentiel que la fonction barrière de notre peau soit opérationnelle pour nous protéger efficacement contre les agressions. Vous devinez où nous voulons en venir: c'est bien l'équilibre de l'écosystème des bactéries qui vivent sur notre peau qui garantit le bon fonctionnement de ce mécanisme de protection. 

On vous explique: quand les bactéries potentiellement pathogènes sont présentes en faible quantité , elles passent inaperçues . Mais quand leur nombre augmente, elles passent à l’attaque simultanément et peuvent arriver à vaincre des  organismes beaucoup plus gros et complexes qu’elles.

C'est là que les problèmes commencent... Acné ou encore dermatite atopique, sont des exemples de déséquilibre du microbiote: des bactéries "pathogènes" prolifèrent, stimulent l'immunité innée et engendre une inflammation. 

Comment protéger le microbiome de notre peau? 

Une bonne hygiène est essentielle pour un microbiome en bonne santé: il est donc essentiel d'avoir des habitudes de nettoyage adaptées. Les dermatologues ont en effet constaté que ces routines sont majoritairement mal maitrisées et finalement contreproductives. Cela est particulièrement visible sur le visage. Résultat: nous décapons notre peau ou, au contraire, nous appliquons des produits trop gras, voire parfois comédogène - qui n'a jamais essayé l'huile de coco ? 

Il est donc essentiel de bien connaitre les besoins de sa peau et d'utiliser des textures qui ne l'agresseront pas. Pour une première étape de nettoyage du visage, on peut favoriser par exemple des textures comme l'huile qui capteront toutes les particules qui n'ont pas leur place sur notre peau. Appliquée avec les mains, on évite toute possibilité d'irritation. Attention: on choisit des huiles non comédogène (indice de comédogénicité compris entre 0 et 2). Pour les peaux qui en ont besoin, on pratique le double nettoyage en ajoutant un nettoyant soluble dans l'eau, qui n'agressera pas non plus la peau. Pour les adeptes du solide, on choisit des pains dermatologiques surgras. Le must? Avoir des formules enrichies aux probiotiques, qui viendront en renfort aux bonnes bactéries de notre peau! 

Enfin: on n'oublie pas la peau du crâne. Et oui: de beaux cheveux, c'est avant tout un cuir chevelu en bonne santé! Car là encore, nous avons tendance à le malmener avec des produits qui le décapent ou au contraire l'étouffent. NON: ne pas se laver les cheveux n'est pas une solution! Bien au contraire. On continue d'avoir une bonne hygiène, simplement on choisit des formules qui ne contiennent pas de sulfates tels que les SLS et si on est un.e adepte des produits solides, on ne les frotte pas frénétiquement contre son crâne!

Jeste et le microbiome 

Si on vous parle de tout ça, c'est parce qu'après avoir repensé l'une des gestuelles emblématiques de notre quotidien - celle de se brosser les dents - il était impossible de faire l'impasse sur l'autre de nos routines: celle de nous nettoyer la peau, du visage et du corps. 

Nous avons donc développé de nouvelles formules respectueuses du microbiome qui s'adaptent à nos besoins mais aussi nos envies de bien-être: pour prendre soin de nous et du monde qui nous entoure. 

Pour en savoir plus, rdv sur notre compte Instagram

Laisser un commentaire