Mon panier
Fermer l'alternative
DÉCOUVREZ NOTRE NOUVELLE GAMME - SORTIE OCTOBRE 2021 DÉCOUVREZ NOTRE NOUVELLE GAMME - SORTIE OCTOBRE 2021
Panier

ON FAIT LE POINT SUR LE ZÉRO DÉCHET DANS SA SALLE DE BAIN

Flèche fine gauche Flèche fine droite
ON FAIT LE POINT SUR LE ZÉRO DÉCHET DANS SA SALLE DE BAIN

Zéro déchet, oui, zéro plaisir: NON.

Le zéro déchet a parfois mauvaise presse: on croit que devenir zéro déchet, c’est perdre toute notion de plaisir, surtout quand on parle de cosmétiques. Si vous pensez encore ça du zéro déchet, bonne nouvelle pour vous: c’est totalement FAUX. 

On a tou.te.s vécu l'expérience de devoir faire le vide dans nos placards de salle de bain. Et on a sans doute tou.te.s fait plus ou moins le même constat: les produits que l'on n'utilise pas sont bien plus nombreux que ceux dont on se sert!

Les statistiques viennent l'appuyer: nos salles de bain sont remplies à 80% de cosmétiques dont on ne se sert pas - voire que l'on n'a jamais ouverts, le plus souvent conditionnés dans des emballages en plastique à usage unique et non réutilisables. 

En clair: ce n'est pas top pour la Planète, ni pour le feng shui, et encore moins pour le karma.

Pas de panique, des solutions existent: elles sont simples et ne présentent pas les compromis que l’on prête encore aux alternatives zéro déchet. Aujourd'hui, c’est The Trust Society qui nous aide à faire place nette dans les idées reçues The Trust Society, c’est votre boutique en ligne zéro déchet: un concept d'eshop des alternatives durables pour toute la maison, avec une sélection des marques françaises les plus engagées pour la planète 🌏.

Prêt.e.s à débouter les idées préconçues sur le zéro-déchet? C’est part!

Comment commencer avec le zéro déchet ?

Une démarche zéro déchet, ça ne doit pas s'adopter dans la douleur, bien au contraire! Sinon, cata assurée: on ne s’y tiendra jamais et toutes nos bonnes intentions seront bonnes à jeter à la poubelle (de tri).  Le secret lorsque l’on veut entamer sa conversion vers le zéro déchet dans sa salle de bain? Y aller pas à pas.

Alors first thing first: on commence par faire le vide dans ses placards. Il y a de très grandes chances pour que vous y trouviez des produits périmés, voire des produits dont vous ne connaissiez pas l’existence (qui ne s’est jamais retrouvé dans cette situation?). On parle de "grandes chances” mais en vérité, c’est quasi certain: nous n’utilisons que 20% des produits disposés dans nos étagères

Bonne pratique #1: on donne les produits qui sont encore utilisables, on recycle ceux qui peuvent l'être et on se sépare de ceux qui sont périmés. 

Des conseils concrets pour une salle de bain zéro déchet?

3 conseils simples à appliquer au quotidien pour initier la transition vers une salle de bain zéro déchet:

 

1. Zéro déchet = zéro échantillons 

Et oui, zéro déchet et échantillons ne font pas bon ménage. Les produits que l’on commande dans des boxs d'essai ou les échantillons qui sont proposés à la fin de vos parcours d’achat sur les site e-commerce sont souvent conditionnés dans des emballages à usage unique souvent difficile à recycler, ou font même l’objet d’un packaging en taille réduite, souvent en plastique, la matière la plus simple à travailler et la moins chère à produire. Alors niveau réduction des déchets… ce n’est pas terrible. D’autant plus que la plupart du temps, il s’agit encore de produits que l’on n’utilisera pas. Alors une solution toute simple et non contraignante pour engager une démarche zéro déchet:

on refuse les échantillons!

Vous voyez? La première étape s’est déroulée sans heurts. Et en bonus: un super gain de place! 


2. Zéro déchet = terminer ses produits avant d’en acheter de nouveaux

La tentation est grande de faire des stocks: mais vous l’avez peut-être déjà constaté: cela ne vous servira pas à grand chose sauf prendre de la place. Alors c’est tout simple:

on attend de terminer ses produits avant de les racheter.

On vous avait prévenu.e: devenir zéro déchet, ce n'est pas si compliqué!

 

3. Zéro déchet = transition: non ne commence pas par nos produits préférés!

C’est peut-être le conseil le plus important car nous avons tous tendance à nous dire la même chose: si je deviens zéro déchet, je vais devoir me séparer de mon produit chouchou. Non. On ne commence surtout pas par celui-ci, au risque de se dégoûter purement et simplement du zéro déchet. Alors la crème de jour à laquelle vous êtes accro, vous la gardez. En revanche ce savon dans son emballage plastique, peut-être que vous pouvez facilement le remplacer par un savon solide non? Et votre tube de dentifrice? 

En clair: commencez plutôt par regarder du côté des produits plus neutres pour entamer votre transition vers le zéro déchet: c’est un marathon, pas un sprint. 

Des idées de swaps faciles? 

Pour initier leur transition vers une salle de bain zéro déchet certains commencent par les accessoires, comme par exemple les cotons tiges avec l’utilisation de cotons démaquillants réutilisables ou encore d’oricleans, des tiges en bois ou en métal qui sont lavables. On peut également passer à la brosse à dents en bambou, ou à la brosse à dents à tête amovible. 

Du côté des produits: passer au shampoing solide ou au savon solide n’est généralement pas très compliqué, d’autant plus que les marques proposent des produits ultra sensoriels qui moussent et lavent parfaitement. 

Et bien sûr: le dentifrice: entre la non recyclabilité des tubes et le manque d'innovation dans les formules conventionnelles, il n'y a pas grand chose qui nous retient d'essayer des alternatives saines et responsables! Par exemple: les dentifrices Jeste qui proposent des alternatives rechargeables et hyper sensorielles pour un sourire au top sans aucun compromis! 


Liens utiles:

Pour découvrir nos dentifrices, c'est ici!

The Trust Society: pour des alternatives durables dans toute la maison  www.thetrustsociety.fr

Sur insta @thetrustsociety

 

Laisser un commentaire