Mon panier
Fermer l'alternative
Livraison offerte à partir de 50€ d'achat 📦 Livraison offerte à partir de 50€ d'achat 📦

Ce que vous ignorez sur les allergies

|
|
|
|
Ce que vous ignorez sur les allergies

Peau et allergies alimentaires: ce que vous ne saviez pas

"L'arrivée du printemps est souvent synonyme d'allergies. Une allergie, quelle que soit son origine, est une réponse de notre système immunitaire face à un élément déterminé par notre organisme comme agressif. On peut être allergique aux pollens, aux cacahuètes, aux chats, au henné... Peut-on identifier l'origine de notre intolérance à certaines substances? Peut-on éviter les allergies? Sommes-nous prédisposés depuis la naissance aux allergies ?
 

Les symptômes d'une allergie

Les réactions allergiques dépendent des individus mais les premiers symptômes se manifestent en général sur la peau: éruptions cutanées, urticaire, gonflement des lèvres... À l’origine de ces réactions: la forte production d'anticorps. Les réactions peuvent aller jusqu'à des symptômes respiratoires.
 

La peau et les allergies alimentaires 

S'il existe un lien entre allergies et réactions cutanées, c'est bien que notre système digestif et notre peau sont étroitement liés: éviter les aliments dont nous sommes fortement ou peu allergiques, permet de réduire les risques de réactions allergiques mais également de soulager les maladies cutanées comme l’eczéma. Ce que nous mangeons affecte donc notre peau par l’intérieur.
 
Mais il semblerait que le contraire soit aussi valable: il a été récemment prouvé que lorsque des particules alimentaires se posent sur la peau durant l’enfance, elles peuvent conduire à des allergies alimentaires notamment quand la peau est fragilisé par une affection comme par exemple l'eczéma. En effet, les molécules se déposent sur une peau où la réponse immunitaire est déjà présente. Le cellules en charge de note immunité "confondent" les agressions et associent les poussières alimentaires à des substances dangereuses pour notre organismes. EN d'autres termes: si vous avez été exposé à de la poussière de cacahuètes quand vous étiez enfants et que votre peau présentait des symptômes d'éczéma, il y a de grandes chances pour que votre allergie aux arachides ait été induite.

 
Le lien entre allergies et microbiote intestinal

Notre microbiote intestinal est constitué de milliards de bactéries qui jouent un rôle important dans l’état de notre peau:

  • le microbiote, lorsqu’il est équilibré, calme le système immunitaire de la peau en favorisant l’augmentation des molécules anti-inflammatoires naturelles présentes dans la peau.
  • La flore intestinale est aussi essentielle au bon fonctionnement du métabolisme: elle permet la fermentation des fibres alimentaires pour les transformer en acides gras. Or la peau pourrait être un réservoir pour les graisses synthétisées par le microbiote.
  • Lorsque le microbiote intestinal est déséquilibré, cela favorise les inflammations au cerveau, influent également sur notre état psychologique (anxiété, dépression…). Or, il faut savoir qu’un état de stress altère la composition du microbiote intestinal.
 
Il y a un lien particulier entre l’équilibre du microbiote intestinal et les maladies de la peau. Récemment, il a été démontré que les enfants souffrant d’eczéma présentaient en moyenne un microbiote intestinal moins diversifié et moins de bonnes bactéries. Il a été aussi mis en avant que l’apport de probiotiques - de type Lactobacillus et Bifidobacterium - diminue les symptômes de l’eczéma chez les enfants.
 
Les allergies peuvent donc provenir de différents facteurs: génétiques, alimentaires... et également cutanée, lorsque la peau est fragilisée: elle laisse pénétrer les particules alimentaires, ce qui favorise l'apparition d'allergies. C'est pourquoi, il est important de prendre soin de son microbiote cutanée.
 
Source: L’incroyable vie de la peau, Monty Lyman, 2020.

NEWSLETTER

Pour recevoir directement une actualité clean et vérifiée, c'est ici