Mon panier
Fermer l'alternative
Expédition offerte dès 60€ d'achat 📦 Expédition offerte dès 60€ d'achat 📦

Que faire contre la chute de cheveux?

Flèche fine gauche Flèche fine droite
Que faire contre la chute de cheveux?

Que faire si on perd ses cheveux?

"Je perds mes cheveux... et je ne m'en sors pas". Pas de panique, il s’agit sans doute d’une chute de cheveux saisonnière - un phénomène récurrent qui arrive généralement au printemps et à l’automne.


Perdez-vous vraiment vos cheveux? 

C’est la première question à se poser, car il est normal de perdre des cheveux. On perd en moyenne 25 à 60 cheveux par jour. Au printemps et à l’automne, il n’est cependant pas rare de constater que l’on perd plus ses cheveux que d’habitude: on en retrouve sur l’oreiller, sur sa brosse à cheveux, sur le carrelage… Nous vous rassurons tout de suite: il s’agit d’un phénomène, en règle générale, complètement transitoire. Cette chute de cheveux passagère peut néanmoins altérer la qualité des cheveux au niveau de leur brillance et de leur volume. Nous avons recueilli des conseils d’experts pour vous aider à lutter contre la chute de cheveux saisonnière. 


Quelles sont les causes de la chute de cheveux? 

Il existe en réalité deux types de chutes de cheveux: la chute de cheveux chronique, qui est héréditaire dans la plupart des cas (si vous avez un parent chauve, vous avez des chances de l’être à votre tour et notamment si vous êtes un homme - pour une fois les femmes, même si elles ne sont pas à l’abri, sont plus avantagées!).


La deuxième catégorie de chute de cheveux, qui nous intéresse aujourd’hui, concerne la perte capillaire occasionnelle. 

cette perte accrue des cheveux peut intervenir à la suite d’un choc émotionnel, d’un changement de mode de vie, d’une période de stress et à l’intersaison. On parle de chute de cheveux occasionnelle lorsque celle-ci n’excède pas 3 mois. 

Ne vous inquiétez pas: même si vous avez l’impression de perdre beaucoup de cheveux, vous disposez d’assez de cheveux pour ne pas voir des disparités apparaître sur votre crâne - si vous en doutez, allez lire cet article pour comprendre le cycle de vie de vos cheveux.


NB: Il est souvent difficile de savoir de quelle typologie de chute de cheveux on souffre: en cas de doute et pour agir le plus efficacement possible, il faudra consulter un spécialiste en cabinet de dermatologie qui pourra effectuer une analyse poussée et prescrire un bilan sanguin. 


Comment lutter contre la chute de cheveux saisonnière? 

Même si la chute ne dure pas, les qualités de la chevelure peuvent être altérées. On observe souvent une perte de volume, de brillance, de douceur. 

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas cesser de se laver les cheveux: il faut les laver mieux! 

Tout d’abord avec des shampoings doux adaptés (on optera pour un shampoing usage fréquent par exemple si on se lave souvent les cheveux) qu’on pourra ensuite coupler à une gestuelle d’auto massage qui stimule le cuir chevelu et notamment la microcirculation: en effet, un cuir chevelu tendu et mal irrigué freinera la pousse des cheveux.


Ensuite, c’est du côté de l’assiette qu’il faudra regarder: en effet le cheveu est composé de kéraine et la kératine… c’est avant tout la protéine. Que l’on mange de la viande ou non, on booste son assiette avec des protéines d’origine végétale ou animales et on ajoute éventuellement une cure de vitamines du groupe B. On fonce sur les oléagineux, les fruits secs, les œufs, les céréales, les algues et les fruits de mer (si on aime ça!).

Et pour une idée de recette simple et rapide, c’est juste ici


Enfin, dans les soins quotidiens: on limite au maximum l’utilisation du sèche-cheveux, on évite les défrisages et on choisit… une bonne brosse! On ne le sait pas assez mais une brosse de qualité améliore visiblement la qualité des cheveux. On peut par exemple opter pour des brosses qui mixent poils et nylon.