Mon panier
Fermer l'alternative
Panier

Recycler en beauté: les perspectives du tri des emballages cosmétiques

Flèche fine gauche
Recycler en beauté: les perspectives du tri des emballages cosmétiques

“Partenaires de longue date pour mobiliser les Français au geste de tri, Citeo et la FEBEA accompagnent les entreprises du secteur de la beauté pour franchir un pas de plus vers la conception d’emballages parfaitement recyclables, avec la sortie d’un guide de conseils et de bonnes pratiques, tout particulièrement destiné aux PME et TPE.”

La récente parution du guide de recyclabilité des emballages de la beauté rappelle l’importance des gestes de tri dans la salle de bain. Chaque année, ce sont en effet près de 120 milliards d’emballages qui sont produits dans le monde par l’industrie cosmétique.

En France, seuls 68% des consommateurs sont au courant que l’on peut trier ses déchets dans sa salle de bain et 49% d’entre eux le font — soit seulement 1 Français sur 3. Pour atteindre l’objectif 100% d’ici 2023, cela passera par des campagnes d’éducation des consommateurs et des initiatives visant à la simplification des consignes de tri. Par exemple, pour les emballages plastiques, il faut savoir que tous ne se recyclent pas: sur 7 types de plastique, seuls le PP, le PEHD et le PET transparent se recyclent = 2,5/7. Se pose également le problème de la possibilité d’effectivement recycler ces derniers: s’ils contiennent des résidus de produit, leur recyclage engendre un surcoût qui ne sera pas pris en charge; les emballages finiront ainsi dans des décharges. Dans le monde, seuls 5% des déchets plastiques sont effectivement recyclés et ce chiffre a significativement diminué depuis le refus de la Chine de prendre en charge les déchets du reste du monde.

Étonnamment, ce sont les + 55 ans qui trient le mieux leurs produits, à 67% vs. 57% pour les 15–34 ans. En dehors du geste citoyen que représente le tri de ses emballages, l’impact écologique de celui-ci est réel: il éviterait l’émission de 1,6 million de tonnes de CO2 (soit l’équivalent de 780 000 voitures), il économiserait de 25 milliards de litres d’eau (soit 8 000 piscines olympiques) et enfin, il permettrait de donner une nouvelle vie à nos emballages.

Qu’est-ce qu’un emballage recyclable?

Le tri est la première étape dans le recyclage des produits. Mais qu’appelle-t-on un emballage recyclable? Un emballage est dit recyclable lorsqu’il peut être “collecté, trié, recyclé pour redevenir un autre emballage ou un produit, et ce à l’échelle du territoire national” (source — CITEO / Guide de recyclabilité des emballages cosmétiques). Des éléments annexes comme les bouchons, les capsules, ou la présence de plusieurs matériaux dans les emballages peuvent venir perturber la recyclabilité des produits.

Si des campagnes doivent être menées auprès des consommateurs afin de les sensibiliser, il faut également que les fournisseurs fassent des efforts d’innovation dans la conception de leurs produits. Le défi que représente la recyclabilité des emballages est certain et laisse la place à un champ des possibles immense en termes d’innovation et de procédés de fabrication avec l’importante interaction contenant-contenu entre un produit cosmétique et son emballage comme challenge supplémentaire.

Chez jeste, notre premier produit est solide: formulé sans eau, il concentre les actifs et est particulièrement léger, ce qui le rend d’une part très efficace et d’autre part très pratique et donc aisément transportable. Il était donc essentiel de le protéger, et ce dans des conditions d’hygiène sûres. En tant que marque engagée pour rendre les gestes du quotidien responsables, nous avons porté une attention spéciale au choix de notre emballage. Avec la volonté de limiter notre impact écologique, nous avons opté pour un emballage en aluminium mono matériau certifié ECOCERT fabriqué en France, à 95% recyclé (le “nouvel” aluminium étant très peu produit). Ce matériau présente un avantage triple: celui d’appartenir à l’une des filières les plus avancées en termes de recyclage, d’être résistant et enfin très léger, ce qui contribue à améliorer son impact carbone.

Dans une démarche qui tend à pousser l’industrie cosmétique vers plus de circularité, nous travaillons main dans la main avec notre laboratoire de fabrication pour rendre l’ensemble de nos produits rechargeables.

De nombreux défis attendent l’industrie, nous sommes prêts les relever!

Sources

https://www.citeo.com/le-mag/emballages-hygiene-beaute-mieux-les-trier-mieux-les-recycler/

https://www.jeste.co/

https://www.monvanityideal.com/articles/news-beaute/produit-beaute-consigne-marque-eco-friendly-zero-waste-recyclage.html

Laisser un commentaire