Mon panier
Fermer l'alternative
✨Septembre: tentez de remporter l'un des 4 tickets d'or ✨ Expédition offerte dès 50€ d'achat 📦 ✨Septembre: tentez de remporter l'un des 4 tickets d'or ✨ Expédition offerte dès 50€ d'achat 📦

Guide: je trie mes cosmétiques

Guide: je trie mes cosmétiques

Le guide du tri des cosmétiques: comment savoir ce que je peux garder et ce que je dois jeter 

Avant d'entrer dans le détail, il est essentiel de bien comprendre les indications données sur vos emballages pour évaluer la durée de vie de vos cosmétiques. Car plusieurs indications sont données, mais encore faut-il savoir les lire! Dans un premier temps, déchiffrons ce qui se cache derrières les icônes situées en règle générale au dos des emballages.

La PAO

PAO = Période après Ouverture 

Icône: un pot ouvert avec indication chiffrée 6M, 12M, 18M, 24M ou encore 36M

pao jeste

Il s’agit de la durée pendant laquelle il sera possible de consommer le produit après l’avoir ouvert - 6 mois, 12 mois, etc… 

Passée cette date, nous vous conseillons vivement de vous séparer de vos produits qui n’auront plus les mêmes qualités même si leur aspect est inchangé. 

Si vous n’avez pas ouvert vos produits, pas de problème: la PAO concerne uniquement les produits qui auront été ouverts. 

La DDM

DDM = Date de durabilité minimale - remplace la DLUO = date limite d’utilisation optimale

icône : à consommer de préférence avant le ou logo sablier 

ddm cosmétiques jeste

Il s’agit d’une indication de consommation conseillée: au-delà de cette date, les produits perdent en qualité et en efficacité. 

La DLC

DLC = Date Limite de Consommation 

icône: à consommer avant le ou EXP:

dlc jeste cosmétiques

Au-delà de la date indiquée, il faut malheureusement jeter les produits concernés. Néanmoins, les DLC sont calculées avec une marge suffisante pour supprimer tout risque pour la santé. Nous vous déconseillons d’utiliser des produits périmés mais nous faisons appel à votre bon sens, comme pour vos aliments, pour les produits que vous jugez encore utilisables comme le maquillage si tant est que vous appliquez ces produits avec des ustensiles propres. 

Je garde / Je jette / je donne 

Préambule: pour tous les produits dont on devra se séparer, il faut impérativement respecter les consignes de tri! 

Je dois jeter… mes crèmes solaires utilisées.

La grande question de la saison: est-ce que je peux conserver mes crèmes solaires d’une année sur l’autre? La réponse est non. 

On a tendance à garder nos crèmes solaires d’une année sur l’autre - on arrête! Même si nos tubes sont encore à moitié pleins, ils ont généralement été malmenés pendant les congés: sable, eau, soleil… Bien que la protection UV soit jugée efficace pendant 3 ans sur le papier, la pratique prouve le contraire. 

Il faut se protéger du soleil, donc on ne pourra que vous conseiller de terminer vos tubes pendant votre été ! Néanmoins pour optimiser ses achats et éviter le gaspillage: évite de laisser la crème sur la serviette en plein soleil à la plage, on investit plutôt dans une trousse opaque et on la conserve jusqu'aux vacances d’hiver si on a la chance de partir au ski ou au soleil. Une fois passé ce délai, il faudra la jeter 

Je dois jeter … mes produits ouverts depuis trop longtemps 

si nous devons généraliser: il faut savoir se débarrasser des produits ouverts que l’on n’a pas utilisés depuis longtemps et dont la date d’utilisation est dépassée. Si on a un doute, on se fie à notre jugement.

Je peux donner …

tous les produits que je n’ai pas ouverts et qui trainent depuis plus de 3 mois dans mon placard On aurait pu baisser le délai à 1 mois ! On vérifie néanmoins avant de les donner que ces produits n’ont pas de DLC. 

À qui donner les produits dont on n’aura pas l’utilité ? Direction Emmaüs, les restos du cœur (oui, même pour les cosmétiques), ou encore les associations qui soutiennent les étudiants en situation de précarité. 

Comment prolonger la durée de vie de mes cosmétiques ? 

Certains produits se conservent mieux au frais: direction le réfrigérateur (des frigos de salle de bain existent aussi): c’est notamment le cas pour les vernis à ongles et les hydrolats. Certaines crèmes également se conservent mieux au froid mais il convient de les utiliser dans les dates recommandées par les marques.

Pour le maquillage: on entretient régulièrement ses accessoires! le secret pour augmenter la longévité de ses produits de maquillage est bien celui-ci: nettoyer régulièrement avec du savon et un tapis de nettoyage de pinceaux à maquillage. 

On évite le DIY: en effet, le fait maison présente certes des avantages en termes d’économie mais les conditions de fabrication ne respectent pas forcément les normes d’un laboratoire. Préparer son shampooing avec les mêmes instruments que ceux avec lesquels on prépare le diner… c’est très moyen. Des ateliers existent pour apprendre à fabriquer nos cosmétiques, avec du matériel professionnel. 

On lit les indications données sur les packagings: certains produits nécessitent en effet d’être conservés à l’abri de la lumière par exemple, ou en deçà de certaines températures. Même si les packagings sont en règle générale pensés pour nous faciliter la vie, on pense à vérifier!

 

NEWSLETTER

Pour recevoir directement une actualité clean et vérifiée, c'est ici